RSS
RSS



 

Géographie d'un monde éteint
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: ⚜ Codex Desolanis ⚜ :: ☩ La Bibliothèque Interdite :: ☞ Annexes générales
MessageSujet: Géographie d'un monde éteint Géographie d'un monde éteint EmptyMer 1 Aoû - 13:43
Géographie d'un monde éteint 6HSGh1g

Europa la Martyr


Vision de ruines

Europa s'étend donc des côtes ouest de la Francie à l'immense Empire de Slavie à l'extrême Est. On peut noter aussi au nord, les Iles Britanniennes. Au sud, le Très Saint Royaume Ibérien, le Royaume Lusonien qui partagent une frontière commune. L'Empire Saint Germanien tout comme, le Royaume d'Orange et de Flandrie (1), la République Alpine (2), et la République Romaine partagent des frontières communes à l'est de la Francie. Au delà se trouve donc, l'Empire de Slavie dont les frontières vont jusqu'à l'Empire Han et le Califat Otoman.

Pendant longtemps, les Iles Britanniennes, l'Empire Saint Germanien et la Francie étaient les puissances les plus importantes d'Europa jusqu'aux années 1500 où les autres contrées se sont élevées. La découverte de nouvelles terres à l'est et à l'ouest, par delà les mers, ont contribués à cet essor. Puis le Grand Fléau à tout arrêté.

De nos jours, ces puissances ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes.
La République Alpine est plus ou moins protégée par les montagnes qui l'entourent mais qui contribuent aussi à l'isoler.
Le royaume Britannien est quasiment anéanti, seules restent debout des villes comme Caerdid, Londinia ou encore Dublin et Aberdinia.
L'Empire Saint Germanien se résume à quelques cités-états, l'unité n'étant plus d'actualité dans ce pays ravagé. La plus importante étant Vindobona.
La République Romaine en est réduite à la même existence avec des villes comme Roma, Venitia, Turinio, Napoli.
Le Pape et la cité Divine ont dû fuir vers la Francie, dans une situation plus simple pour le Saint Siège et s'est établi au Havre de Tolosa dans les Marches du Sud Franciennes.

Les Rois sans peuple

Si ces puissances ont toujours été plus ou moins rivales voir ennemies pendant de longues décennies, le Grand Fléau a au moins eu l'avantage de stopper les guerres et les conflits qui couvaient en leur sein. Ce n'est pas pour autant que les différents royaumes martyrs en viennent à s'aider l'un, l'autre ou le strict nécessaire. Dans leur fierté conservatrice, les dirigeants ne comprennent toujours pas que ce n'est plus une question de nationalisme, mais plutôt d'Humanisme.

L'Empire de Slavie est dirigé par le Tsar Nicolas IV.
Le Royaume de Britannie a à sa tête, la Reine Margaret Iere du nom.
Le Très Saint Royaume Ibérien est gouverné par les Saint Souverains Catherine et Louis d'Alicante.
Le Royaume Lusonien est dirigé par le roi Pierre III.
Celui d'Orange et de Flandrie par Baudoin III.
L'Empire Saint Germanien est gouverné par l'Empereur Karl Otto Ie.
La République Alpine et Romaine sont dirigées par le Prince Electeur Jehan de Sion et le Duc Alberto de Napoli.
Le Grand Oeil
☩ A Désolation depuis : 24/07/2018
☩ Missives : 62
☩ Réputation : 0
☩ Lys d'or : 5483
☩ Métier : Puissance Omnisciente

Big Brother watchin' you
Big Brother watchin' you
Voir le profil de l'utilisateur
☩ Dans Désolation depuis: 24/07/2018
☩ Missives : 62
MessageSujet: Re: Géographie d'un monde éteint Géographie d'un monde éteint EmptySam 4 Aoû - 19:14
Géographie d'un monde éteint Tbdr9Iy

Francie, encore debout


Mille ans sur le déclin

La Francie est gouverné par la dynastie des Valois depuis mille ans. Une dynastie issue des premiers Franciens et qui jusqu’à présent, a toujours fait en sorte de ne pas user de mariages arrangés avec d’autres nations pour préserver sa souveraineté. Bien sûr, les monarques de cette lignée n’ont pas toujours été issu de la branche première de cette famille mais le nom a été préservé et le trône allant d’une branche à l’autre. Parfois, la couronne a aussi été disputée, comme dans tous les autres royaumes, provoquant guerre civile et faiblesse du pouvoir sans pour autant causer sa perte. A sa tête se trouve le roi Charles XI de Valois, fils de François II, artisan de l’âge d’or Francien. Un héritage bien lourd à porter pour ce souverain confronté au Grand Fléau qui a causé la mort de son épouse, Aliénor et de ses fils, Guillaume et Marcus.

Les richesses perdues

Bordée par la mer d’un côté, par de grandes puissances de l’autre, la Francie est un royaume qui a su tenir tête à ses rivaux depuis la nuit des temps. Les terres des Valois tiennent leur force et leur richesse d’un sol fertile, d’un environnement diversifié avec de grandes plaines, de larges bandes côtières, les montagnes qui recèlent d’une grande variété de matières premières.

A la fois grand peuple de cultivateurs, les Franciens sont aussi de grands marchands et de grands artisans. La place de la Francie est clairement un carrefour d’Europa. Lutécia, sa capitale ainsi que d’autres villes comme Atreba, Lion ou Massilia sont des lieux d’échanges entre les différents peuples qui composent le continent. On vient même du Califat Ottoman ou de l’Empire Han pour commercer en Francie. De ses ports partaient des matières précieuses qui seraient ensuite dispersées sur tout le continent. C’est aussi de Francie qu’est parti le commerce de Carthage vers les Indes Occidentales et Orientales.

Les rivaux d'antan

Le Royaume des Valois s’est distingué aussi par sa puissance militaire tant sur terre que sur la Mer bien que la Britannie puis l’Iberie devinrent de sérieux concurrents dans ce dernier domaine. La réputation de Généraux mais aussi des troupes Franciennes ne sont plus à faire en Europa malgré quelques défaites cuisantes. Mais la force des Valois est de ne jamais abandonner, toujours avancer, qu’importe le temps que cela pourrait prendre. Cela explique alors pourquoi les frontières de Francie étaient si bien tenue.

La Francie est aussi un pays qui se tenait à la droite de l’Eglise. Contrée pieuse, dévouée au Créateur et au Pape depuis que le culte du dieu unique s’est installé dans ses terres il y a plus de mille ans. Elle a donc bénéficié d’une certaine aura par la place occupé dans le monde religieux. L’appui du Pape n’est pas à négliger dans un tel contexte qui plus est dans les longues guerres séculaires qu’elle a dût mener contre les Britanniens puis les Germaniens, ses plus ardents rivaux.

Et maintenant ?

Mais tout cela s’est envolé lors du Grand Fléau. Comme tous les autres pays, elle n’est plus que ruine et mort.
La Francie autrefois rayonnante et puissante se cantonne à seulement six Bastions, six villes disséminées aux quatre coins du royaume pour continuer de donner un semblant d’unité et de pouvoir royal sur le peu de sujets qu’il reste. La Francie est découpée en six parties, appelées les Marches avec pour capitale, l’un de ces Bastions :

Les Marches du nord ayant Duinkerk pour Bastion. Il est le dernier port actif du Royaume. C’est un Bastion « riche » avec une issue par la mer nordique.
Les Marche de l'Ouest avec Burdiga comme Bastion. Ce port a été condamné il y a deux ans après une épidémie de Peste Vorace. Il est le moins peuplé mais spécialisé dans le soin aux maladies de l’outremonde.
Les Marche de l'Est avec Alsacie comme Bastion. Le fleuve Rhein la protége des hordes qui se sont emparées de l’Empire Saint Germanien.
Les Marche du Sud avec Carcassonia comme Bastion. Ce dernier est le plus fortifié des Bastions de Francie, résistant depuis 10 ans aux assauts innombrables des armées maudites.
Les Marches du Centre avec Gergovie comme Bastion. Cette ville nichée au milieu d’anciens volcans use de sa position un puits de magie pour dresser une barrière de protection contre les Etherés.
Les Terres Royales avec Lutécia qui est le fort imprenable du Royaume, le siège de la royauté et du pouvoir des Valois de tout temps. Si elle tombe, la Francie tombe.

La foi : désuet espoir

Dans ces Marches se sont établis de nombreux forts, des petites communautés bâties à leur tour, derrière d’épaisse muraille avec une citadelle de l’Eglise dans chacune d’elles. Ce sont des Havres, crées par l’Eglise elle-même et dirigé par le Clergé ainsi que les Templiers.
Ici, la loi du Créateur fait foi, la parole du roi n’a pas sa place. Le Havre de Tolosa, dans les Marches du Sud est le plus important d’entre tous car il est le refuge du Pape Clément XV lui-même. A travers les Havres, l’Eglise exerce en quelque sorte, un contre-pouvoir face à Charles XI. Elle juge les Hommes (et donc le roi) responsable de cet Apocalypse et compte tirer profit de cette situation aussi désespérée soit elle.
Les citoyens qui vivent dans les Havres sont les rares encore à croire en Dieu, parfois même des fanatiques. Ces bastions de la foi servent de quartier général mais aussi d’abri pour les Prêtres, les Exorcistes et les Templiers qui combattent dans les terres de Désolation ou qui traquent les Sorciers, mages, de tous horizons.
Le Grand Oeil
☩ A Désolation depuis : 24/07/2018
☩ Missives : 62
☩ Réputation : 0
☩ Lys d'or : 5483
☩ Métier : Puissance Omnisciente

Big Brother watchin' you
Big Brother watchin' you
Voir le profil de l'utilisateur
☩ Dans Désolation depuis: 24/07/2018
☩ Missives : 62
Page 1 sur 1